bg-country-switch
DermaPlast®

Le processus de cicatrisation des plaies.

Ce que vous pouvez faire pour aider votre peau.

Une peau lésée a l’extraordinaire capacité de se réparer. Ce processus commence peu de temps après la blessure et vise à régénérer aussi rapidement que possible les tissus corporels endommagés. Le processus de cicatrisation des plaies se déroule habituellement en trois étapes, qui se succèdent naturellement.

Étape 1 : processus de détersion (étape exsudative)
En saignant, une plaie élimine également les contaminants et les tissus lésés. Quelques minutes après la blessure, les vaisseaux sanguins se contractent, le sang coagule et le saignement s’arrête. Une sécrétion (exsudat) est émise par la plaie afin d’évacuer les germes et les cellules lésées. Elle apporte également des nutriments essentiels au métabolisme cellulaire. Selon la taille de la plaie, cette étape peut durer de quelques heures à trois jours.

Étape 2 : processus de formation de tissu (étape de granulation)
Au cours de la première semaine qui suit la blessure, de nouvelles cellules et du tissu conjonctif très vascularisé se forment, essentiellement par l’action des fibroblastes. Ceux-ci produisent du collagène, qui stabilise les nouveaux tissus. Les capillaires s’étendent et forment du tissu de granulation vasculaire. Celui-ci est bien alimenté en sang et présente un aspect rouge sombre. Lors de l’étape de granulation, les soins de la plaie visent à protéger les nouveaux tissus et à maintenir un environnement humide et chaud.

Étape 3 : processus de régénération (étape d’épithélialisation)
Lors de la dernière étape, de nouvelles cellules cutanées (des cellules épithéliales) se forment et s’étendent sur la plaie de manière irrégulière pour la masquer progressivement. Du tissu cicatriciel peut se former en raison de la fabrication de fibres de collagène. Ce tissu, initialement rouge et mou, s’estompe avec le temps. Selon la taille de la plaie, le processus de régénération peut durer d’une à plusieurs semaines.

Le processus de cicatrisation des plaies est plus efficace dans un environnement humide, protégé des germes. En effet, les cellules indispensables à la régénération de la peau se multiplient très rapidement dans un milieu humide, garantissant ainsi une cicatrisation en douceur. L’idée désormais dépassée selon laquelle les plaies doivent sécher à l’air libre pour bien cicatriser a été réfutée, car la croûte épaisse qui se forme aurait plutôt tendance à retarder le processus de cicatrisation et peut conduire à la formation de tissu cicatriciel.

Ainsi, même lorsque la plaie est minuscule, il est utile d’appliquer rapidement un pansement, car il évite l’entrée de germes nocifs externes et assure un environnement humide.

Les pansements de qualité DermaPlast® présentent l’avantage de ne pas adhérer à la plaie, ce qui permet l’exsudation de la plaie, qui peut ainsi jouer son rôle sans encombre. Ces pansements sont également respectueux de la peau grâce à l’adhésif hypoallergénique, et perméables à l’air.


Veuillez noter:
Bien que tous nos textes aient été rédigés avec le plus grand soin, ils ne sauraient remplacer un traitement et un avis médical. Ces pages ne sont pas conçues pour servir de guide d’automédication et de traitement. Pour toute question sur le traitement des plaies, veuillez contacter un professionnel de la santé.